Le traité d’Annexion

En 1947, la France n’a pas fait ré-enregistrer le traité d’Annexion. Cette erreur va relancer les velléités indépendantistes.

En retrait de la Ligue savoisienne, qu’il a créé à la fin des années 1980, Jean de Pingon effectue un retour en trombe sur le devant de la scène. Mercredi, à Genève, il a présenté deux documents permettant aux défenseurs de l’idée d’indépendance de la Savoie de reprendre des couleurs. Alors que le projet de fusion de la Savoie et de la Haute-Savoie prend de plus en plus de relief (lire ci-dessous), Jean de Pigon assure que ce débat n’a plus lieu d’être. La Savoie et Nice ne sont plus françaises depuis… 1947. « Après la deuxième Guerre mondiale, le traité de paix signé avec l’Italie prévoyait que tous les traités conclus avant le conflit entre les alliés et l’Italie devaient être enregistrés au secrétariat des Nations Unis afin d’être maintenus ou remis en vigueur. La France avait six mois à partir du 10 février 1947 pour le faire ; mais ça n’a pas été le cas », explique Jean de Pingon, qui a en sa possession une attestation signée de la chef de la section des traités de l’ONU. Ce courrier confirme un précédent courrier, jamais diffusé, daté de 2002, établit par le conservateur en chef du patrimoine du ministère français des Affaires étrangères.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans histoire, Nice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s